Bannissez le mot « durable » de votre communication !

Alors que l’on parle beaucoup de « greenwashing », on oublie très souvent que beaucoup de professionnels du tourisme font aussi très bien les choses et ne communiquent guère sur le sujet (ce que l’on appelle le « greenhushing »). Et cela est fort dommage : valoriser ses bonnes pratiques peut servir d’inspiration, participer à sensibiliser la société, et aussi gagner la confiance de potentiels futurs clients (et ainsi soutenir l’équilibre économique de l’entreprise), si la communication est bien pensée…  Pour cela il est important de mettre de côté le « gros mot » durable, et le remplacer par les « bénéfices clients ». Je vous détaille cela ci-dessous.

 

Qu’est-ce qu’un bénéfice client ?

Pourquoi est-ce que la nourriture bio est en plein essor ? Serait-ce car soudainement la population a très envie de sauver la planète en protégeant la biodiversité des pesticides ? Ce n’est généralement pas la raison principale… Les consommateurs sont convaincus que manger bio : c’est meilleur pour leur santé!

Ainsi nous sommes tous : assez égoïstes et généralement avec une vision à court terme (dans le cadre de la nourriture de bio, c’est déjà super chouette, car c’est plutôt une vision à moyen-long terme 🙂 ).

« Manger bio est bon pour votre santé » : voici un très bel exemple de bénéfice client !

Quels sont les bénéfices clients de vos bonnes pratiques ?
Faites l’exercice, listez-les, et mettez-les plus souvent en avant.

Oubliez le mot « durable »

Je fais du « tourisme durable » : ça ne veut tout et rien dire. Aucune entreprise n’est d’ailleurs 100% durable.

Cependant tous les sujets qui gravitent autour du développement durable, et appliqués au tourisme, sont référencés dans les réseaux sociaux sous ce mot clef #TourismeDurable.

Il s’agit de jargon professionnel. Gardez l’expression pour communiquer avec vos paires : entre professionnels du tourisme. Sur votre site Internet, oubliez cette expression, et utilisez plutôt les fameux bénéfices clients.

Approfondissez le sujet en téléchargeant le guide proposé (en anglais) par Travindy « The essential guide to marketing and communication sustainable tourism »

 

2 commentaires sur « Bannissez le mot « durable » de votre communication ! »

  • Merci ! Un thématique pertinente pour la rédaction. Voilà une stratégie intéressante pour réussir à sensibiliser les voyageurs et à les orienter vers des vacances responsables. Il est vrai que tout le monde n’a pas une sensibilité humaniste 😉 ou, ne réagit pas au langage de la manière.

    • Merci Audrey pour ton commentaire, je le lis seulement aujourd’hui ! J’étais au comité de sélection des Palmes du Tourisme Durable lundi matin… on a parlé de toi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *