Et dire que j’avais failli abandonner…

Chers amis,
Cher contributeurs à la campagne de financement participatif Ulule,

J’avais à cœur de vous envoyer ces quelques mots pour vous remercier à nouveau de m’avoir soutenu, il y a trois ans, lors de cette campagne de financement participatif qui m’avait redonnée du baume au cœur et l’élan pour continuer l’aventure. J’avais envie de partager avec vous quelques nouvelles, mais aussi des anecdotes un peu plus personnelles pour que vous sachiez à quel point, si j’en suis aujourd’hui ici, c’est aussi grâce à vous !

Lorsque j’avais lancé cette campagne de financement participatif, j’étais à Bogotá, en Colombie, et après 6 mois de voyage à travers l’Amérique Centrale, j’attaquais le continent sud-américain. Ce fut certainement le moment de ces 2 ans de voyage le plus ponctué de doutes et décisif pour la suite : une petite crise « matérielle » (mon ordinateur beuguait plus que jamais et mon appareil photo m’avait lâché), mais aussi une crise plus « émotionnelle ». Mon amie Isa venait tout juste de partager trois semaines de voyage avec moi, et je me retrouvais à nouveau seule, en tête-à-tête avec mon sac à dos. Aussi, j’étais tombée bien amoureuse d’un jeune homme durant le mois et demi passé juste avant au Panama, et nous venions de mettre un point final à cette belle, mais impossible, histoire. Et il y avait là ce grand continent sud-américain qui s’offrait à moi, mais je n’étais plus si sûre d’en avoir envie.

Heureusement, j’étais bien entourée :

– Sur place : par mon ami Julian et sa famille qui m’ont accueillis avec tant de bienveillance et de tendresse pendant près d’un mois chez eux, ainsi que de belles rencontres telles Natalia, Hayda, Eleonore, des femmes courageuses et indépendantes, toutes les trois consultantes dans le secteur du tourisme. Elles m’ont beaucoup inspirée et encouragée.

– A distance : Justine et Mahery d’Hopineo qui m’ont donné l’idée de cette campagne de financement participatif, et même rédigé le texte et monté la vidéo. Et ensuite vous tous, 52 contributeurs, qui ont suivi le mouvement en donnant quelques euros. Bien plus qu’une somme d’argent, j’ai pris chacun de ces dons comme autant d’encouragements pour m’inciter à continuer.

Et je suis repartie, mieux équipée que jamais. Quelques tutoriels YouTube plus tard, je commençais alors à monter mes premières « vraies » vidéos. Un peu plus d’un an de voyage a ensuite suivi en descendant le long de la Cordillère des Andes, puis en remontant jusqu’au Brésil. J’ai pu réaliser une cinquantaine de vidéos pour documenter les bonnes pratiques pour un tourisme responsable, donné un coup de pouce en marketing à plus de 70 entrepreneurs du tourisme, publié un manuel de marketing, participé et animé des conférences. Ce HopTour Amérique Latine fut une grande aventure humaine, mais aussi un beau tremplin professionnel.

De retour en France, je travaille à présent à mon compte : consultante en communication digitale, rédactrice et professeure.  J’ai en particulier intégré le collectif de journalistes de Voyageons-Autrement (en partenariat avec TV5MONDE) et développé un module de cours en téléchargement libre : Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?

Je reste membre du collectif Hopineo, mais de manière plus passive, afin de me concentrer pour le moment à renforcer mon activité professionnelle. Mais j’ai le sentiment d’être sur le bonne voie et suis optimiste pour la suite. Je me sens plus épanouie que jamais. J’essaie chaque jour de faire un peu plus ma part de colibri, et ainsi multiplier la confiance et le soutien que vous m’avez un jour témoigné et partagé.

Donc une fois de plus, je voulais vous adresser un grand merci tout spécial.
Muchas gracias, le quiero mucho !

Florie

To be continued…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *