Jaguar Inn, sur les Pas des Archéologues

Jaguar Inn Tikal Guatemala

J’aurais passé une belle petite semaine au Belize partagée entre l’île de Caye Caulker et la nature de San Ignacio. Mais c’est reparti à nouveau, je traverse la rivière Mopan, et me voici au Guatemala! Je me remets à l’espagnol une bonne fois pour toutes… ou presque… Première étape guatémaltèque aux deux hôtels Jaguar Inn de Edmundo et sa soeur Natalia: à Tikal, puis à Santa Elena (juste à côté de la petite île de Flores sur le lac Petén Itzá). Le papa de Edmundo et Natalia était guatémaltèque et leur maman anglaise, c’est donc une transition en douceur vers l’espagnol, car tous deux sont bilingues anglais/espagnol (et Natalia parle même français, elle a étudié un an à Montpellier). Prêts à suivre les traces des archéologues à mes côtés sur le très fameux site UNESCO maya de Tikal ?

Au cœur du parc national de Tikal

Jaguar Inn Tikal with the TeamC’est dans les années 60 que la maman de Edmundo (et de ses 4 frères et soeurs), d’origine anglaise, passe par Tikal à la fin d’un grand voyage à travers l’Amérique Latine. Elle tombe sous le charme de ce petit village perdue au milieu de la forêt tropicale, de ses ruines mayas abandonnées depuis près de 1000 ans et tout juste re-découvertes en 1840. Et puis, elle tombe aussi surtout sous le charme d’un homme qui deviendra le papa d’Edmundo, un guatémaltèque originaire des lieux. C’est un projet de vie qui prend forme. Ensemble, ils ouvrent d’abord un restaurant, puis proposent de louer des « cabanas » aux archéologues venant étudier le site. Le Jaguar Inn est né !

Au départ le site était quasi uniquement accessible par voie aérienne (il y avait un chemin qui existait, mais difficilement praticable). Puis il est classé au patrimoine de l’UNESCO en 1979, et une route est ensuite construite. Tikal est aujourd’hui considérée comme l’ancienne capitale du monde maya et est devenue l’attraction touristique phare du Guatemala.

J’y passe 2 jours et 2 nuits magiques accueillie par Carlos, le Directeur sur place, et sa fabuleuse équipe. Je suis vraiment gâtée : accrobranche au cimes de la forêt tropicale, visite guidée du site archéologique à 4h du matin pour vivre l’expérience « lever du soleil » avec les cris des singes hurleurs et ses nombreux oiseaux, petite balade improvisée jusqu’à un marais où nous observons des crocodiles dans leur état naturel, cuisine locale délicieuse et milk-shakes banane/fraise comme je les adore… Un grand merci à tous, ce fut une formidable expérience :-).

Sur les bords du lac Petén Itzá

Jaguar Inn avec Edmundo et NataliaEt puis je redescends de Tikal pour faire connaissance avec Edmundo, le propriétaire de l’hôtel, et séjourner 2 nuits dans leur 2° hôtel qui se situe à Santa Elena, juste à côté de la charmante petite île de Flores, sur le lac Petén Itzá.

Edmundo est maintenant en charge de l’hôtel de Tikal (13 chambres), et sa soeur Natalia de l’hôtel de Santa Elena (18 chambres). Enfants, Edmundo et Natalia ont grandi au sein même du village de Tikal. Et puis Edmundo est parti étudier le commerce en Angleterre, a voyagé à travers le monde, et est retourné s’installer dans la ville de Santa Elena. Je passe 2 jours très sympas avec Edmundo à Santa Elena. La journée nous travaillons, et le soir il m’amène dîner et goûter les spécialités locales : comme le poisson blanc du lac, la banane frit au miel, ou encore les shots de rhum local. Nous passons aussi un peu de temps avec mon ami français Guillaume qui est aussi dans le coin. Comme je le disais, nous allons nous suivre avec Guillaume, donc on va surement souvent se recroiser :-).

Et ce n’est que le début…

TikalLa journée, je donne un coup de main à Edmundo et Laryssa (qui s’occupe de la réservation). Je leur présente les solutions PMS / Channel Manager qui existent et qui pourraient les aider à optimiser leur gestion (avec l’appui expert de mon ami irlandais Ben à distance). Je leur propose des idées d’activités à proposer aux clients pour essayer de rallonger leur durée de séjour, ainsi que des pratiques « durables » collectées sur Hopineo et dont ils pourraient s’inspirer.

Depuis que Tikal a été classé Parc National, il n’est plus possible d’y construire de nouvelles installations. Il n’y a que 3 petits hôtels situés au niveau même de l’entrée du parc à Tikal (dont le Jaguar Inn). L’endroit reçoit tous les ans plus de visiteurs. Edmundo a donc un petit trésor entre les mains. Pour l’instant l’hôtel est un 3* avec des prix de chambres avoisinants les 80 USD/nuit. L’idée est de positionner l’hôtel toujours plus sur le segment éco-touristique, mais aussi, pourquoi pas dans le futur, essayer de monter en gamme pour devenir un hôtel boutique 4 ou 5* (à la manière de Ka’Ana Resort au Belize ?). Cela demande d’importants investissements, mais il y a, c’est certain une opportunité à saisir… Rendez-vous dans 5 ans Edmundo ? Retrouvez toutes les photos du Guatemala dans « Galerie Photos« .


Et Vous?

Avez-vous déjà voyagé au Guatemala ?
Quels y sont vos endroits préférés ?
Des recommandations pour améliorer le site internet des hôtels Jaguar Inn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *