Reportage photo : tourisme et développement durable en Jordanie ?

Juste avant d’assister à la conférence sur le tourisme d’aventure organisée par ATTA en Jordanie, j’ai eu la chance de vivre un merveilleux voyage à travers le pays grâce à une agence locale au top du top : Experience Jordan. J’avais choisi le programme multi-sports VTT sur le tout nouveau Jordan Bike Trail🎒randonnée dans le canyon de Wadi Hidan,  Little Petra à cheval, plongée dans la mer rouge… J’ai été vraiment gâtée, d’autant plus qu’on a formé une équipe de choc, baptisée un peu plus tard la « fun team ». Je vous partage ci-dessous mes publications Instagram. Je les avais postées spontanément tout au long de l’aventure pour Voyageons-Autrement, média indépendant sur le tourisme durable. (Après la Jordanie, je me suis rendue en Palestine, découvrez cet autre reportage photo par ici)


#TourismeDurable en #Jordanie, est-ce le cas ? Est-ce possible ? Quelles sont les initiatives qui font preuve d’un certain engagement #TourismeResponsable ? Quelles activités ? Quels hébergements ? Je suis en pleines dernières préparations de mon sac à dos… H-4 avant le départ 😀🤗


Opter pour le plat végétarien, ne pas utiliser la dose d’eau sur-emballée, ni le gobelet en plastique, demander à l’hôtesse de remplir l’eau dans ma gourde directement… Ma maigre contribution #ZeroDechet à bord de l’avion (!). Bon, il paraît que le CO2 émis par les vols de des participants à cette conférence #ANEXTNearEast seront compensés (je vais leur redemander). Mais on est bien d’accord, le mieux aurait été de voyager jusqu’à la Jordanie autrement. Des conseils sur le sujet d’ailleurs ? Comment voyager de la France à la Jordanie sans prendre l’avion ? Quelqu’un a déjà fait ? Comment ? En combien de temps ? 😃


Bien arrivée à Amman, papote avec le monsieur du taxi qui m’a donné mon 1er cours d’arabe sur le sol jordanien 🇯🇴
« Dispa alah rer » à tous ! (enfin un truc comme ça ^^) ⭐🌠
Dodo au Larsa Hotel ce soir, demain départ 8h vers Wadi Hidan et la route des Rois 👑🤗


L’intention est là et c’est déjà une bonne chose (dans le cas où ce n’est en effet pas juste une communication isolée, mais que ça fait belle est bien partie de tout un programme d’actions complet).
Mais je me demande toujours : pourquoi ne pas mieux expliquer au voyageur en mettant des chiffres qui expliquent vraiment les problématiques locales ? Surtout que je viens de lire dans le @lonelyplanetfr Jordanie qu’il y a de vrais gros problèmes avec l’approvisionnement en eau potable dans la région : une consommation d’eau 60% supérieure à la reconstitution des ressources… Et donc des nappes phréatiques fossiles qui s’épuisent, des oasis qui s’assèchent 🤔😑


Jour 1 : La route du Roi (#KingsHighway) est une ancienne route commerciale du Proche-Orient ancien. Elle commence à Héliopolis en Égypte, traverse la péninsule du Sinaï, puis le Néguev, remonte la Arabah et traverse les plateaux de Transjordanie.
Après la conquête musulmane du Croissant fertile au 7ème siècle après JC et jusqu’au 16ème siècle, elle devint une route de pèlerinage pour les musulmans venant de Syrie, d’Irak et au-delà et se dirigeant vers la ville sainte de La Mecque.
De nos jours, l’autoroute 35 et l’autoroute 15 suivent cette route en Jordanie, reliant Irbid au nord avec Aqaba au sud. La partie sud traverse plusieurs oueds profonds, ce qui en fait une route très sinueuse et pittoresque.


Jour 1 : Départ à 8h d’Amman, la capitale jordanienne. 1h30 de voiture plus tard, nous voici arrivés sur la route du Roi (#KingsHighway) pour débuter notre randonnée proche de Madaba. Le spectaculaire canyon de #WadiHidan offre de beaux paysages de montagnes sauvages et une quantité surprenante de végétation et d’eau : un beau canyon basaltique noir rempli de gorges étroites et de bassins naturels frais. Il y a quelques parties rocheuses difficiles qui exigent l’utilisation des mains et des pieds, en mode escalade très léger. Attention, ça mouille!


1er thé partagé en très belle compagnie, avec Mo, notre guide à travers le canyon #WadiHidan (juste à la limite de la réserve naturelle #WadiMujib) 😊🍵
En Jordanie, les guides doivent être absolument de la communauté. Ainsi dans ce canyon, vous serez toujours accompagné d’un guide vivant aux alentours de Mataba.
Super sympa, on a bien rigolé et Mo m’a appris de nouveaux mots, comme « Sahteen » qu’on utilise pour dire bon appétit, et qui signifie aussi « santé ».


Figuiers, oliviers, cactus, bordent la #RouteDuRoi, un paysage absolument magnifique et dépaysant.
« Depuis 3000 ans cette route a vu passer tour à tour Juifs en route pour la Terre Promise, Nabatéens venus de Petra, chrétien en pèlerinage vers le Mont Nebo, croisés ralliant leurs forteresses et musulmans sur le chemin de La Mecque : on y marche dans les traces des croyances, des rêves et des espoirs de l’humanité. » @lonelyplanetfr


On roule en toute sécurité dans les bus jordaniens, avec casques et gilets de sauvetage 😂 haha… Sinon, plus sérieusement, nous voici ne fait en direction du canyon #WadiHidan, et quand on parle de tourisme responsable, on parle aussi avant tout de faire en sorte que les voyageurs rentrent vivants chez eux, et ça veut dire ajouter quelques règles de sécurité, en particulier pour encadrer les activités sportives d’aventure dans la nature 🤗🌱🌵
Et avec le beau logo du RSCN sur les casques : la Royal Society for the Conservation of Nature @rscnjordan est l’organisme public qui gère les réserves naturelles en Jordanie et veille à la préservation de l’environnement.


De jolis motifs très colorés ornent les objets d’artisanat local. 1er jour du voyage et déjà en train de réfléchir aux cadeaux que je pourrais offrir 🤔🎁✨
Alors qui veut quoi ?! C’est le moment de passer vos commandes 😁


Dans la vallééée, oh oh, de Dana, lalilala, dans la vallée, oh oh, j’ai pu entendre les échos…! Après 1h30 de bus à travers de désertiques steppes, nous voici arrivés dans la plus grande réserve naturelle de Jordanie avec ses 320 km2 et un riche écosystème : environs 600 espèces de végétaux, 180 espèces d’oiseaux, 45 espèces de mammifères, un sorte de “oasis-canyon-wadi”.
Après avoir exploré l’oued (=canyon) de #WadiHidan, nous continuons vers la réserve naturelle de Dana pour une soirée de détente et profiter d’une magnifique vue… Nous sommes accueillis au Dana Guest House 😀


Toc toc toc, qui est là ?
Certainement une famille bédouine… Mais qui a maintenant déménagé 🏜🏠
“La Royal Society for the Conservation of Nature (#RSCN @rscnjordan) gère la réserve de Dana depuis 1993 afin de promouvoir l’ecotourisme, de protéger la faune et la flore et d’améliorer les conditions de vie des villageois. Elle emploie directement ou indirectement une quarantaine d’habitants de la région et les revenus provenant du tourisme ont permis de restaurer le village et de financer des cours de sensibilisation à la protection de l’environnement dispensés dans les écoles.” @lonelyplanetfr


Oui, oui, il y a une production de vin locale en Jordanie : 3 vignobles dans la vallée du Jourdan au sein de la communauté chrétienne 😀🍷
J’ai goûté hier soir (pas localement mais depuis la vallée de Dana, car notre super guide avait tout bien prévu et emmené quelques bouteilles avec lui 🤗).


C’est l’heure du petit déjeuner 🤗🍵🍽🍞 Qu’est-ce le buffet de la guesthouse nous réservera-t-il?
Petite tasse de café sur le balcon de la chambre avant de monter au restaurant… Une vue de fou, on est vraiment gâtés 🍀


Petit déj aux couleurs locales 🇯🇴 😀 Alors, alors, que se cache-t-il donc dans mon assiette ? 🙋


Jour 2 : Depuis la réserve naturelle de Dana, nous nous dirigeons vers le château de Shobak (construit en 1115, il n’est pas tout jeune!) : le premier d’une grande série tous construits par les Croisés à travers la Jordanie.


Ramasser quelques bouteilles en plastique qui traînaient sur notre passage. Si chacun fait un petit peu, ça fait beaucoup ! 😚🌱


Déambulations sur les ruines du château #Shobak construit par les Croisés en 1115 🏰🇯🇴


Visite des ruines du château #Shobak aujourd’hui. Le tourisme donne une raison de plus (aux gouvernements en particulier) de protéger et même restaurer le patrimoine historique 😊


Jour 2 : Depuis le château de Shobak, nous enfourchons nos vélos et partons pour une belle journée de VTT sur le tout nouveau @jordanbiketrail 😀. 45 km durant lesquels nous monterons de 1440m et descendons sur 1753m, assez sportif 💪🚴‍♀️
La route contourne des montagnes avec de superbes vues sur la vallée du Jourdain jusqu’à #LittlePetra.


Une journée en VTT, depuis Dana jusqu’à Petra, absolument incroyable, et on termine en beauté avec la visite de #LittlePetra, tellement magnifique, l’impression d’être dans un film… Je suis aux anges 😇


Jour 2 : Nous terminons cette journée VTT avec la visite de #LittlePetra 🚴‍♀️ Classée à l’UNSECO, la “petite Pétra” se trouve au nord des vestiges de la cité de Pétra, un des sites archéologiques les plus populaires de Jordanie.


« Le plus petit hôtel au monde » (c’est ce qui est écrit sur le panneau)… Dans cette voiture 😂 (juste à côté du château de #Shobak)
#EntrepreunariaLocal #Innovation #Creativite 😀💡


Abu Ali vous accueille dans son « plus petit hôtel au monde » (voir photo précédente !), un entrepreneur dans l’âme très accueillant et gentil comme tout. Passez lui faire un coucou si vous allez visiter les ruines du château de #Shobak, il est juste à côté 😀


Le meilleur des snacks pour reprendre des forces… 42km à VTT aujourd’hui quand même 😎🚲


Jour 2 : Depuis #LittlePetra, nous pédalons jusqu’à notre camp pour la nuit : niché entre deux rochers, nous profitons de l’hospitalité des Bédouins ⛺


Aujourd’hui c’était VTT #MountainBiking depuis le château de #Shobak jusqu’à #LittlePetra : 45km sur des chemins de traverse avec 930m de dénivelé. Certaines parties bien sportives, mais quelle plaisir, un paysage de film, ponctué ici et là de familles bédouins avec leurs troupeaux de chèvres, vue sur le canyon. Vraiment incroyablement top ce tout nouveau @jordanbiketrail 😀🚲🇯🇴


Une nuit bien reposante au camps bédouin « 7 Wonders » (=7 merveilles), petit déj et hop bye-bye, « masala », direction #Petra !! 🤗😍😇😎


“Petra” vient du mot “pétrifié”, en lien avec ces roches qui semblent en effet pétrifiées. » nous explique @aymanabdalkareem, notre super guide pour cette petite semaine à la découverte de la Jordanie 😊


De nombreux sentiers permettent de visiter Petra et distribuer les visiteurs sur le site archéologique, qui peuvent être jusqu’à 20 000 par jour en haute saison 😱😓 (pas de quotas pour le moment, pas besoin de réserver comme pour le Machu Pichu)
Nous parcourerons un peu plus de 10km aujourd’hui.


Vous avez mal aux pieds et pas très envie de marcher ? Vous pouvez économiser un petit kilomètre jusqu’à l’entrée des gorges en prenant un cheval. C’est inclu dans le prix de votre billet d’entrée (50€), mais prévoyez un pourboire de 5€. (ici en photo avec la police touristique)


à l’époque des Nabatéens, 1gr de mire valait le même prix que 2gr d’or 😱🤑 Cet épice rouge en provenance du Yémen était surtout utilisée pour embaumer de son délicieux parfum (elle sent très très bon lorsqu’on en met un petit peu dans le feu).


Le « Siq » est le mot arabe pour désigner un passage très étroit entre les roches.


Les tours à dos de chameau ou dromadaire, pour ou contre ? #Maltraitance animale ? #Traditions ? 🐫 Allez, on lance le débat…


👑 Le “trésor” de Petra ne cache en fait aucun trésor, il s’agit plutôt d’un temple funéraire. On y a retrouvé des tombes avec 8 squelettes 💀. Il fut appelé cependant “trésor de Petra” car le type de motifs égyptiens sur le haut (la grosse boule au milieu) cache généralement un trésor en Égypte. Des personnes ont d’ailleurs essayé de tirer dedans pour détruire la boule, mais pas de trésor ! Égypte, Rome, Grèce, Amazone, Babylone, on retrouve de nombreuses influences sur la façade du trésor 😊


Artisanat local à #Petra, de jolies bouteilles remplis de sable coloré 😃


Les petits trous que l’on observe dans les roches sont généralement d’anciennes tombes.
Les Nabatéens creusaient la roche (qui est très sableuse) en été car en hiver elle est trop fragile et se fendrait.


Caroline devant l’amphithéâtre construit par les Nabatéens à Petra à la suite de l’invasion romaine. Le seul amphithéâtre du genre sculpté directement dans la roche 😱🤗😎 Ils sont trop forts ces Nabatéens !


à #Petra et #LittlePetra, chaque stand qui vend des souvenirs appartient à une ou plusieurs familles. Ils achètent ou fabriquent les souvenirs ensemble, se partage le temps passé sur le stand à vendre et partagent ensuite les bénéfices.


La cité de #Petra fut construite aux alentours de 400 av. JC par les Nabatéens, un peuple qui vivait du commerce et de l’agriculture, mais aussi surtout des taxes qu’ils récupéraient de ceux passant par cet grand axe de passage (les péages des autoroutes d’autrefois 😉) pour leurs services de “sécurisation” de ces routes.


Ces cheveaux font 3, 4, 5… Ou plus aller-retour par jour pour monter les touristes jusqu’au point de vue qui permet de voir le trésor de #Petra d’au-dessus.
C’est toujours mieux que d’utiliser des engins motorisés (ce qui serait de toutes façons impossible dans ces escaliers). Mais comment le vive ces chevaux ? Ils ont l’ait d’être bien nourri, mais peut-on dire pour autant qu’ils ne souffrent pas de la situation ?


Afin de mieux le protéger et conserver, depuis 2004 on ne peut plus entrer dans le temple du trésor de #Petra (le lieu le plus visité à l’entrée du site).


Jour 3 : Après un gourmand petit déjeuner avec nos hôtes Bédouins, nous partons à la découverte de la grande Pétra. L’entrée se trouve à juste 10 minutes de notre camp! Cette cité perdue fait partie des Sept Merveilles du Monde modernes. Nous nous promenons dans le Siq, puis jusqu’au mystérieux trésor…💎


Quelle chance ! Regardez qui nous venons de rencontrer à l’instant sur notre chemin : une maman lézard agana bleu du Sinaï 😍


« Better crazy than lazy »? Je ne suis pas sûre d’appuyer l’idée… Voyez-vous le jeune homme assis en haut de l’édifice, à 50 mètres au-dessus du sol? Certains groupes de touristes payent 50$ et de jeunes bédouins se risquent à escalader le tout pour assurer le show 🤔😓
Chacun est bien sûr le seul responsable de ses actes… Mais tout de même… (monastère de Petra)


Jour 3 : Après le déjeuner, nous partons à l’exploration de sentiers battus moins fréquentés afin de visiter certains d’autres trésors cachés de Pétra : tels que le haut lieu de sacrifice, Jebel Khubtha, et une vue différente sur le Trésor (vue d’en haut). Nous aurons en tout marché entre 10 et 20 km (en fonction des déambulations de chacun). Ce soir nous dormons à La Maison Hotel (à Pétra).


Les gorges de Pétra sont truffées de petites caves sculptées dans la roche sableuse par les Nabatéens. Ils passaient toute leur vie à préparer leurs futures tombes (ses petites grottes donc). En effet ils croyaient à la vie après la mort, et que cette vie n’était finalement qu’un furtif passage. 😮🙂


Ce panneau, situé à l’entrée du site archéologique de #Petra, invite les visiteurs à prévenir si ils sont témoins de maltraitance avec les chevaux, ânes, dromadaires…


Une incroyable journée à déambuler dans l’ancienne cité Nabatéenne de #Petra, et nous avions la chance d’avoir un guide au top du top, chukran ktir @aymanabdalkareem 😙🤗💚 (Ayman, un super guide, est aussi photographe de choc, merci pour la photo !)


Pétra une cité influencée par au moins autant de civilisations que ce motif a de couleurs 😊🌈


Jour 4 : Nous commençons la journée avec une balade à cheval de 2-3 heures sur une section du @jordan.trail autour de #LittlePetra!


Petite pause à mi-chemin de notre grande balade à cheval dans le désert de #Petra. Une expérience vraiment spécial avec des chevaux au caractère bien marqué 😊🐎


Voyager à dos de cheval 🐎 ou 🐪 de dromadaire ? Les bédouins choisissent en fonction du sol : pierres ou sable ?
Les deux peuvent sinon courir à peu près à la même vitesse.


Chicha time pour notre masquotte « Attaboy » le chameau 😁
En vrai, il n’y a pas de chameaux en Jordanie, seulement des dromadaires (à une bosse) 🐪🇯🇴


Hamad prepare le feu pour faire chauffer du thé lors de notre pause (à mi-chemin durant nos 3h de balade à cheval). 💡Saviez-vous que le thé permet de calmer bien mieux le sentiment de soif que l’eau froide ? Plus c’est froid, plus on a envie de boire en fait.


Jour 4 : Après un léger déjeuner, nous nous rendons à Rajif où nous récupérons nos VTT pour une balade de 2-3 heures le long d’une autre section du @jordanbiketrail à Abbasiyya. Le long des chemins de terre, nous descendons de 1600 mètres d’altitude vers les déserts du sud. Nous partons ensuite à Wadi Rum pour passer la nuit dans le désert…


Pause thé dans une tente bédouine sur le chemin @jordanbiketrail. Abu Sabah vit ici avec sa famille (14 enfants 😊), et propose même depuis peu aux voyageurs de dormir sous une de ces tentes 🤗 Le village est à mi chemin entre #Petra et #WadiRum, il s’appelle Abbasiyya.


A votre avis, que suis-je en train de goûter ? (dans la tente d’une famille bédouin ⛺)


« Retrogradez! » nous indique le panneau 😅😊


Je vous présente notre équipe de choc pour l’organisation de ces deux jours de vélo à travers la Jordanie : @firastrijor (qui fait partie de l’équipe nationale et olympique de triathlon 😱😎), @antonbatanov, @aymanabdalkareem et @mattloveland, tous les quatres de l’agence @experiencejordan.
A huge big thank you to the four of them, these two days where so incredible 💚🇯🇴 Chukran ktir, spassiba bolchoi !


Nous croisons parfois des familles bédouins et leurs troupeaux de chèvres, et même de dromadaires 🐐😍🐪


Fin de ces deux jours à vélo, nous quittons les chemins de traverse pour une dernière grand ligne droite, presque toute lisse 😊🛣


Jour 4 : Nous terminons cette belle journée cheval + VTT, à Wadi Rum, pour le coucher de soleil et y passer la nuit dans le désert… Les courbes des roches sublimées par la lumière du soleil tombante ☀🌜


Ce soir je dors dans une tente bédouin, mais une tente bédouin un peu de luxe quand même j’ai bien l’impression 😎😏⛺ #CaptainCamp


Aviez-vous déjà vu un dromadaire faire du cheval ?!
Attaboy, notre masquotte du voyage, nous a bien entendu accompagné ce matin 🐪😁🐎


6h du matin, nous quittons notre camps, en route pour une journée de rando dans #WadiRum 🤗


Tea time servi dans des « ecocups » 🌱😊


Randonnée jusqu’au plus haut sommet de Jordanie, le Mont Umm ad Dami culmine à 1854 mètres d’altitude, mais « seulement » 400 mètres d’ascension, easy easy 😎💪😁


Notre masquotte Attagirl était bien sûr de la partie et a atteint, avec joie et enthousiasme, le sommet à nos côtés 😁🇯🇴


Jour 5 : Aujourd’hui nous gravissons le plus haut sommet de Jordanie ! ⛰ Le sommet de Jabal Umm ad Dami culmine à 1854m (ce n’est pas le Mont Blanc, mais ce n’est pas rien tout de même 😄). Il se trouve à 35km au sud-est du village de #WadiRum à la frontière avec l’Arabie Saoudite. En vrai, on ne montera et ne descendra que de 500 mètres, et cela sur une distance de 5 km. Cette randonnée “modérée” de 2-3 heures est donc plutôt accessible. Depuis le sommet on observe de superbes vues sur le désert!
Nous nous dirigeons ensuite vers le sud, vers le golfe d’Aqaba pour notre dernière nuit au bord de la mer Rouge.


Préparation de notre plongée dans la mer rouge depuis #Aqaba avec Waël, notre instructeur du club de plongée @ahlanaqaba 😇
Avec une eau oscillant entre 21 et 24 degrés, et une visibilité moyenne à 25 mètres, la Jordanie est une super destination pour la plongée sous-marine : pour les débutants (des eaux très calmes, presque comme une piscine mais avec les coraux en plus), ou les experts (des spots de plongée plus profonds et plus techniques). 🤗🇯🇴🐡🐚🐠


En route pour… Une petite session de plongée avec @ahlanaqaba 😍🐠🐡🐚🦀
Depuis le bâteau nous pouvons apercevoir l’Israël, l’Égypte, et l’Arabie Saoudite 😀


Un morceau de plage depuis notre hôtel. Ce morceau de plage est privé, comme la plupart des quelques plages aux alentours. 🤔
Si vous voulez expérimenter une ambiance plus authentique, vous pouvez vous rendre à la plage de Ghandour. Mais dans ce cas-là, rangez l’appareil photo et couvrez-vous, évitez le bikini par respect pour la culture locale. ☺


Pas de zone naturelle marine protégée par la @rscnjordan (pour le moment ?), mais il est interdit de pêcher dans certaines zones, et plusieurs endroits sont bien connus pour leurs jolis coraux. #MerRouge #Aqaba


C’est à bord d’un catamaran que nous partons à la découverte de la baie d’Aqaba.
Libérera-t-il ses voiles dans la journée ? Suspens… ⛵🤔🤗 @sindbaddiveclub


Si vous décidez d’aller vous baigner sur la plage publique de Ghandour, n’oubliez pas de vous couvrir afin de respecter les mœurs et la culture locale.
Bon… Peut-être pas besoin non plus d’investir dans un maillot de bien intégral, comme ici sur la photo notre ami Evan 😁 (à qui nous avons fait un bien beau cadeau 🎁 !)


Jour 6 : Nous terminons cette belle aventure jordanienne avec une dernière journée, bien moins sportive, bien plus détendue à bord d’un bateau dans le golfe d’Aqaba. De là nous pouvons observer au loin l’Egypte, l’Israël, la Palestine et l’Arabie Saoudite. Nous relaxons nos muscles bien échauffés durant ces derniers jours : baignade et snorkelling (masque/tubas), dans cette étonnante Mer Rouge, si salée, où nous flottons comme jamais!


Une merveilleuse après-midi sur ce magnifique catamaran avec barbecue, danses, et snorkeling au « jardin japonais » et épave « Cedar Pride » grâce à @sindbaddiveclub ⛵😀


Et c’est parti pour 40min de plongée dans la #MerRouge, à 30min de bâteau d’#Aqaba avec @ahlanaqaba où Mona, Shadi et Wael nous réservent un chaleureux accueil 😀


La Rascasse volante est une espèce de poissons très venimeux… mais qui nage avec grande classe, n’est-ce pas ?! 😊🐠
Plongée dans la #MerRouge, photo de Shadi du centre de plongée @ahlanaqaba


Il n’est pas trop beau ce Doris à 4 couleurs ? En plongée sous marine on peut jouer à la chasse au Pokémon en essayant de repérer ces toutes petites limaces de mer multi-couleurs. J’adore 😍
Plongée dans la #MerRouge, photo de Shadi du centre de plongée @ahlanaqaba


Et pour terminer cette journée, et plongée, en beauté, Shadi et Mona nous offrent un verre d’Arak (fait maison 🤗) à bord du bâteau, tout en apprenant les noms des poissons que nous avons pu observer.
L’arak est une boisson alcoolisée fait à l’anis, un peu comme notre Pastis 🍶
Merci beaucoup pour votre accueil si chaleureux @ahlanaqaba 💟


Quelques expressions très utiles pour engager la conversation 😊
Merci à @experiencejordan, une agence locale au top du top.


Situé à -400m, la #MerMorte est le point le plus bas sur la Terre 😊


Ce soir nous avons dîné à l’association environnementale Al Numeira (non loin de tous les resorts au bord de la mer morte). Vous trouverez sur le site internet « Meaningful map of Jordan » la liste complète des entreprises sociales à travers le pays. Elles permettent de soutenir l’entrepreneuriat local, en particulier celui des femmes. Vous pourrez y acheter de l’artisanat « made in Jordan » de qualité 😊😇


Resort après resort aux grandes piscines vides de monde… Cette petite partie du pays au bord de la #MerMorte n’est vraiment pas ma préférée, je la sens vide de sens et d’énergie. 🤔😐
Si vous vous rendez par là, séjournez plutôt à l’écolodge #WadiMujib (Mujid Chalets) géré par @wildjordan1 🤗


Un dernier très gourmand moment à Amman avec les nouveaux copains de cette belle aventure (ici @marcoswolff d’Argentine) avant de prendre mon vol retour pour la France.
Ces 15 jours à travers la Jordanie et Palestine furent très intenses, et c’est bien sûr avec un sacré pincement au cœur que je dis au revoir au Moyen-Orient… ❤💚💛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *