Jour 515 : Changement de cap

Glacier - Terre de feu

Ce tour du Chili fut une succession de belles surprises qui se sont enchaînées d’une telle façon… J’étais bien loin de m’imaginer cela en passant la frontière avec la Bolivie fin septembre ! Petit retour sur les événements de ces deux derniers mois :

Surprise n°1 : La Conférence Internationale du Tourisme d’Aventure, ATTA, a lieu tous les ans dans un pays différent, et coup de chance, c’était justement cette année… vous l’aurez deviné… au Chili ! et avec comme mot d’ordre pour cette édition 2015 « La Révolution », entendez par là, « la Révolution pour un tourisme plus durable », hey hey, n’est-ce-pas super chouette ?! L’évènement était d’ailleurs suivi du FITO (Forum International du Tourisme Originaire), avec l’intervention de Ben Sherman (WINTA). J’ai pu y faire le plein de contacts et en particulier pour mon HopTour du Chili.

WINTA & ATTA Adventure and Community-Based Tourism Puerto Varas Chile

Le Parc National de Torres del Paine est un peu le Machu Picchu du Chili : difficile d’accès, cher… et spectaculaire. Je n’avais pas prévu d’aller en Patagonie. Je pensais passer la frontière avec l’Argentine par Bariloche et filer ensuite directement sur Buenos Aires. En Patagonie les distances sont énormes, et les bus vraiment très chers (surtout en Argentine, comparé au reste de l’Amérique Latine). Il n’y a d’ailleurs parfois même pas de route pour relier deux endroits, et il faut alors faire un grand détour (qu’ils sont embêtants ces champs de glace !!).

Surprise n°2 : Durant cette fameuse conférence d’ATTA, je rencontre Mauricio, le Président de la Fondation AMA Torres del Paine (voir article avec les vidéos). Il insiste, je devrais leur rendre visite pour faire quelques vidéos sur les bonnes pratiques menées par la Fondation (qui est financée par des entreprises touristiques) et organiser une présentation sur « comment communiquer autour de ces bonnes pratiques » pour les entreprises… Je pourrai passer une semaine dans le Parc, nourrie, logée, et puis, la fondation pourrait me payer mon vol (un aller simple de Puerto Montt à Punta Arenas)!

Surprise n°3 : Toujours durant ATTA, je rencontre aussi l’équipe d’Australis qui organise des croisières – expéditions de Punta Arenas a Ushuaia, en passant par le Parc National Tierra del Fuego et le Cap Horn… et qui me propose de faire 3 jours – 4 nuits à bord en échange de deux vidéos sur la collaboration qu’a développé l’entreprise avec la communauté scientifique… Hum, hum, hum…
Et voici comment je me suis finalement retrouvée en Patagonie !

Surprise n°4 : Un ami de Lyon, Arnaud, est en ce moment en période de transition entre deux emplois… on discute sur Facebook, j’invite Arnaud à me rejoindre pour 3 semaines de vadrouille en Patagonie… Arnaud réfléchit… un peu… et puis pas trop… Il prend un aller-retour pour le Chili. Quatre jours plus tard, je réceptionne Arnaud à Punta Arenas, nous embarquons sur le bateau Via Australis, remontons ensuite ensemble en Argentine (El Calafate & El Chalten), et terminons avec une semaine de (tentatives) d’auto- stop (plus ou moins fructueuses) le long de la légendaire « route australe » chilienne.

Arnaud & Florie font de l'auto-stop au Chili

Arnaud est reparti hier, et me voici maintenant pour de bon en Argentine. Après avoir passé presque un an et demi à voyager cap vers le sud… en atteignant le Cap Horn, et le « bout du monde » (ou du moins de l’Amérique du Sud), je change de cap, ce sera maintenant direction le Nord : Buenos Aires pour noël, puis l’Uruguay et le Brésil pour débuter 2016… avant le retour en Europe, au printemps ? 😀

PS : Donnez-moi de vos nouvelles ! J’étais à Ushuaïa avec Arnaud lorsque nous avons appris les tristes nouvelles parisiennes… 🙁

HopTour-Chile-Florie-Hopineo-Responsible-Tourism-Latin-America

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *